News

EURO 2016
Tous sites
NetoPlay
Trading

Dans vos favoris

Site à voir

Les règles du Backgammon en ligne :


Présentation :

Le Backgammon est l’un des jeux de table le plus ancien au monde, qui se joue à deux, avec des pions sur un plateau (ou tablier). La stratégie est importante dans ce jeu, malgré une présence de hasard définie par des dés que les joueurs lancent pour pouvoir déplacer leurs pions (les joueurs les déplacent dans des directions opposées, des numéros les plus élevés vers les numéros les moins élevés).

Le plateau de jeu (divisé en deux parties opposées et séparées par une bande appelée "barre") comporte 24 triangles numérotés ("points") dans deux couleurs différentes.

Les autres éléments du Backgammon sont un "videau" (un dé à 6 faces avec les valeurs 2, 4, 8, 16, 32, 64, qui sert au joueur qui le détient de proposer de doubler la mise et sert à connaître l’enjeu en cours de la partie) et des chronomètres à compte à rebours qui définissent en deux étapes le temps d’inactivité du joueur (un premier "local" de 15 à 45 secondes pour déplacer un pion, et un deuxième "général" de 1 à 3 minutes si le temps du "local est dépassé et si le joueur n’a effectué aucun déplacement ou autres transactions perd la partie, l’autre joueur gagne les points affichés sur le "videau".
Le but du jeu (le gagnant) est d’être le premier à déplacer ses pions dans la partie intérieure (à droite, appelée "jan intérieur" qui s’oppose à la partie proche des joueurs appelée "jan extérieure") du plateau, puis de les sortir du jeu.

Les règles à savoir :

1). Début de la partie :

- Chaque joueur a quinze pions, et chacun pose leurs pions sur des "points" du plateau, deux sur le point 24, cinq sur le point 13, trois sur le point 8 et cinq sur le point 6.

- Chaque joueur (ou le système en ligne) lance un dé pour connaître celui qui va débuter et déplacer ses pions (le chiffre le plus élevé sur le dé).

- Ensuite, les joueurs à chaque tour lancent les deux dés et déplacent leurs pions correspondant à la valeur des chiffres indiqués sur les dés ou un seul pion en cumulant la valeur total des deux dés.

2). Déplacement et pose des pions :

- Evidemment, en ligne le jeu se joue en cliquant avec sa souris sur les pions pour les déplacer sur les points souhaités. Les joueurs déplacent leurs pions vers l’avant et vers des points vides ou non occupés par deux pions ou plus de l’adversaire. Les pions peuvent être posés sur des points où se trouvent des pions de la même couleur.
S’il n’y a pas de place pour déplacer ses pions, le joueur passe son tour. Si un déplacement est possible pour un dé seulement, le joueur utilise le chiffre le plus élevé des deux dés.

- Si les dés ont la même valeur (c’est un "Double"), chaque chiffre doit être joué deux fois, donc le joueur devra répartir quatre déplacements avec un à quatre pions.

- Le ou les déplacements effectués, le joueur indique qu’il a terminé à l’autre joueur (en cliquant sur "Done" ou sur les dés).

3). Autres informations sur les pions :

- Un "point" avec deux pions ou plus de la même couleur appartient à son joueur. On appelle un "blot", un pion tout seul sur un point. Si l’adversaire déplace un pion sur un "blot", celui-ci est mis hors jeu provisoirement et placé "à la barre".

- Si des pions sont "à la barre", le joueur ne peut plus déplacer de pions sur le plateau. Les pions doivent être remis en jeu en fonction du résultat des dés et sur des points libres ou des blots du jan intérieur adverse. Sinon le joueur passe son tour.

- Dés que les 15 pions du joueur sont dans son jan intérieure, le joueur peut "sortir ses pions" du plateau de jeu. Chaque pion est sorti par rapport à la valeur indiquée sur le dé (Exemple : 3 sur le dé, le pion situé sur le point 3 peut être sorti. Si aucun pion sur ce point, le pion situé sur un point de la valeur la plus élevée peut-être sorti).

- Un pion sorti en tant que "blot" pendant sa sortie du plateau de jeu bloque les autres pions qui ne peuvent pas sortir tant que ce pion est toujours "à la barre" et n’est pas rentré dans le jan intérieur du joueur.

4). Score et fin de la partie :

Pour rappel, la partie commence à un point. Le joueur à son tour peut utiliser le "videau" qui augmente l’enjeu de la partie à doubler à chaque fois (2, 4, 8, 16, 32, 64) et avant le lancer des dés. L’autre joueur qui refuse la demande du double perd un point (ou le nombre en cours sur le videau s’il y a eu plusieurs doublements pendant la partie) et la partie. S’il accepte, l’enjeu augmente et passe à deux, et détient le videau pour proposer à son tour un nouveau doublement à 4, et ainsi de suite… appelés "redoublements".

- Le gagnant est celui qui a sorti tous ses pions du plateau et le perdant perd un point ou le nombre affiché sur le videau.
- un "gammon" : Le perdant peut perdre encore plus s’il n’a sorti aucun pion (le double de l’enjeu, c'est-à-dire 2 points ou le double du nombre affiché sur le videau).
- Un "backgammon" : le perdant qui lui reste des pions à la barre ou dans le jan intérieur du gagnant, perd le triple de l’enjeu (soit 3 points ou le triple du nombre affiché sur le videau).

Le Videau :

Le Videau ou dé doubleur est un matériel utilisé au backgammon et dans quelques autres jeux de société.
Bien qu'il soit en forme de dé, le videau ne se lance pas. Il sert à indiquer la valeur de la partie qui est en train de se dérouler. Les six faces du videau affichent les six premières puissances de 2 : 2, 4, 8, 16, 32 et 64.

Le videau est utilisé dans des jeux à deux joueurs qui se jouent en plusieurs manches. Il permet à la fois d'abréger et d'intéresser les parties. Au début de la manche, la valeur celle-ci est de 1 point. À son tour de jouer, et avant de jouer, n'importe quel joueur peut proposer à son adversaire de doubler la mise, c’est-à-dire la valeur de la manche.
Si son adversaire refuse, considérant généralement qu'il a peu de chances de l'emporter, la manche est alors terminée et le joueur qui avait proposé de doubler marque 1 point.
Si son adversaire accepte de doubler la mise, on place devant lui le videau avec la face marquée « 2 » visible. Il est maintenant propriétaire du videau. Par la suite, s'il considère que la partie tourne à son avantage, il peut à nouveau proposer de doubler la mise, donc de jouer pour quatre points. Là aussi, son adversaire peut refuser, auquel cas il perd immédiatement deux points, ou accepter, auquel cas il deviendra propriétaire du videau et on jouera maintenant pour quatre points. Lorsque la partie connaît de nombreux rebondissements, le videau peut changer de côté en doublant à chaque fois à de multiples reprises.
Le videau sert également à persuader l'adversaire d'abandonner une manche où il est en très mauvaise posture. S'il refuse d'abandonner, il risque alors de perdre le double de points.


Jouez au Backgammon en ligne :

Δ
Haut